facebook  Linkedin viadeo

  • 1togo_eau_potable_3.jpg
  • Capture3-s.jpg
  • Festival_DD41_1400x495x144.jpg
  • slider-lions.JPG

87.633 Heures de bénévolat              1.659.639€ collectés et redistribués

 

Revue Nationale LION
N° 739 Mars 2021
Newsletter District Centre
Mai 2021
Revue LIONS District Centre
Mars - Avril - Mai 2021
DM 739 187x252x96

newsletter 28 mai 2021 177x252x144

district 228 180x252x144

Edito_

franoise 128x157x300

Françoise BORRAT 
Gouverneur 2020-202
  
Chers amis Lions et Leos
  

En mai fait ce qu’il te plait.

Ce qui me plait c’est de vous souhaiter un avenir meilleur qui nous permettra de nous retrouver en toute convivialité autour d’une table, d’un café…Nous allons pouvoir reprendre nos activités.

Je tiens une fois de plus à vous remercier pour votre compassion et votre réponse exemplaire durant cette crise. C’est la preuve que notre mouvement saura appréhender l'avenir dans un esprit d'espoir et d'inspiration renouvelé.

Nous sortons sur la pointe des pieds d’une longue période d’inertie. Ces retrouvailles doivent nous motiver pour entretenir la fidélisation de nos membres. Parce que nos actions ont été trop souvent annulées, parce qu’ils ne participaient pas aux réunions virtuelles, certains, et surtout les plus âgés d’entre nous, ont l’impression parfois de ne plus pouvoir servir. Beaucoup se sont découragés et sont sur le point de se désengager. Penser au statut de membre éloigné ou privilégié pour garder le lien qui vous a si longtemps uni à ces amis dont la plupart se sont beaucoup investis par le passé.

Il faut également prendre contact sans attendre avec les membres, peut être plus jeunes, dont l'assiduité et l’intérêt chutent, pour en comprendre les raisons, bien souvent liées au manque de considération, et contribuer à les résoudre. Cela permettra là aussi d'éviter des départs.

Chacun, y compris les plus vulnérables, doit être intimement convaincu qu’il a sa place dans le club.

Garder ses amis dans les clubs, c’est l’affaire de tout le monde. Chacun doit se mobiliser afin que son club, affaibli par la crise, reprenne de la motivation, de l’audace. Le club appartient à chaque membre. Il ne s’agit pas de faire volteface, de dire « c’était mieux avant ». Ce n’était pas mieux, c’était différent et cela nous convenait car c’était notre époque.

Nous devons reprendre notre marche en avant.

Parallèlement, ne laissez pas vos futurs membres glisser entre les mailles du filet : les accueillir dès maintenant, faire en sorte qu’ils trouvent dans le club ce qu’ils sont venus chercher, travailler à leur satisfaction… Ce sera le gage d'une intégration réussie et d’un engagement pérenne.

Enfin veillons à ce que l’harmonie règne entre nous tous dans le plus grand respect de la transmission de nos valeurs et cela avec humilité.

Notre district résiste pour l’instant mais l’année va être rude et nous aurons à faire face à une pression économique et sociale peu communes y compris dans nos clubs. Mais, au milieu de ce tourbillon, notre engagement doit rester solide, résolu.

Suggérant l’espoir du renouveau, Chateaubriand dans ses Mémoires d’Outre Tombe écrit « Je me suis retrouvé entre deux siècles comme au confluent de deux fleuves; j’ai plongé dans leurs eaux troublées, m’éloignant à regret du vieux rivage où je suis né, nageant avec espérance vers une rive inconnue. ». Je vous laisse méditer.

Vous me savez près de vous

Françoise